Aller directement au contenu

Pourquoi faire de la RSE dans mon entreprise ?

  • La RSE au quotidien
  • Publié le

La Responsabilité Sociétale des Entreprises est souvent associée aux grands groupes, obligés de se soumettre aux réglementations. En réalité, elle concerne toutes les structures, PME, ETI, associations, collectivités, etc. qui ont à coeur d’oeuvrer pour une démarche plus responsable au quotidien.

“La RSE est la prise en compte volontaire des préoccupations sociales et environnementales dans leurs activités et dans leurs interactions avec ses parties prenantes“

AGENCE DÉCLIC

La RSE : tous responsables pour nos entreprises

En d’autres termes, une société doit être informée des impacts de ses actions, décisions, produits/services sur son territoire, son environnement et les autres. Egalement, l’entreprise doit être en mesure de connaître toutes les personnalités et acteurs qui interviennent dans ses activités (prestataires, fournisseurs, etc.)

Des dirigeants de plus en plus concernés

Selon une étude BPI-France, 80% des dirigeants de PME se sentent responsables du bien-être de leurs salariés, de la vie sociale locale et de la protection de l’environnement. Et cette tendance s’accentue. En 2021, quelle que soit leur taille, les entreprises disent se mobiliser sur les sujets RSE. 83% des grands groupes et 65% des ETI se perçoivent comme “actives“ ou “très actives“ sur tous les sujets RSE.

Plus encore avec l’arrivée des générations Y et Z sur le marché du travail, les entreprises doivent séduire les nouveaux collaborateurs en apportant plus d’engagement et de sens professionnel. Les engagements sociaux et environnementaux doivent être pris et mesurés. A l’heure également de la sortie du rapport du GIEC 2022 qui évalue l’état des connaissances sur l’évolution du climat, ses causes, ses impacts, l’heure est à l’action responsable pour les entreprises et les habitudes de consommation.

L’avenir des entreprises passe par la RSE

Que les structures aient un engagement volontaire ou qu’elles répondent à des obligations légales, la RSE n’apparaît plus comme une option. Pour preuve, le 6 juillet 2021, la Commission européenne a publié plusieurs documents s’inscrivant dans une série de mesures visant la redirection des flux financiers européens vers des activités dites plus « durables ».

Concrètement, l’objectif est ici de se tourner vers une économie plus durable avec des obligations vertes à l’échelle européenne. Avec le développement économique de nos activités, les sociétés humaines sont entrées dans une crise de soutenabilité qui nous oblige à nous doter d’un plan de ****réduction de nos émissions de gaz à effet de serre à horizon 2050. Même si cela concerne ici le volet environnemental, de nombreuses mesures prennent aujourd’hui en considération les 5 piliers de la RSE : environnemental, social, économique, gouvernance et territoire.

Au-delà de ces obligations et tendances, la RSE est aussi et surtout une vision propre à l’entreprise, qui remplit ses valeurs et son ADN. Elle permet de mieux vivre ensemble, d’insuffler plus de sens et de confiance au sein de la structure. Très souvent, dans les entreprises RSE, on ressent une gouvernance plus ouverte et de meilleures conditions de travail.

BPI France
Baromètre RSE YouMatter

C’est pourquoi, nous avons créé pour vous un guide RSE qui regroupe toutes les étapes à suivre et la réglementation à venir.

RSE et développement durable : Des enjeux aux bénéfices pour l’entreprise

Quelle est la différence entre développement durable et RSE ?

La RSE, comme son nom l’indique, concerne les entreprises et organisations là où le développement durable s’adresse à toutes les sphères de la société. Plus concrètement, la RSE permet d’instaurer au sein de son entreprise des Objectifs de Développement Durable (ODD). L’idée étant alors d’auditer son modèle d’affaires et de comprendre comment il peut impacter positivement et durablement notre planète.

Quels sont les objectifs de développement durable ?

Il existe 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) qui engagent sur le plan social, environnemental et économique. Ils ont été adoptés en septembre 2015 par l’ONU dans le cadre de l’Agenda 2030.

Vous souhaitez en savoir plus sur les indicateurs RSE et les objectifs ODD qui y sont rattachés ? Nous vous proposons notre guide avec tous nos conseils pour définir votre stratégie RSE !

Quels sont les bénéfices de la RSE pour mon entreprise ?

Pour l’entreprise, mettre en place un démarche RSE assure plusieurs bénéfices :
Une meilleure gestion de ses risques car mieux anticipés
Des économies réalisées grâce à une consommation plus responsable
Une approche différenciante face à la concurrence car l’entreprise est locale et engagée
Une marque employeur soignée et séduisante pour les candidat.e.s et les collaborateurs
Globalement, les conditions de travail sont meilleures pour les salarié.e.s également car la structure est engagée et répond à la quête de sens et d’éthique que beaucoup privilégient aujourd’hui. Les relations sont ainsi meilleures car la prise en compte des besoins et des attentes est valorisée. De nombreuses études convergent également sur le fait que les entreprises pratiquant la RSE sont des entreprises plus performantes économiquement*.

*Le B-A-BA de la RSE par Novethic

En conclusion, une entreprise qui pratique la RSE va donc chercher à avoir un impact positif sur la société tout en restant économiquement viable. Que cette démarche soit volontaire ou obligatoire selon les obligations gouvernementales, elle est fondamentale afin de répondre aux exigences sociétales actuelles et à venir.

Articles similaires

  • Engagement

Les 4 étapes de la qualité de vie au travail

La RSE englobe plusieurs axes dont la qualité de vie au travail, un des facteurs piliers à prendre en compte dans votre développement. Qu’importe votre statut, votre secteur d’activité ou encore la taille de votre entreprise, il est essentiel de soigner la qualité des échanges avec vos parties prenantes ainsi que votre organisation interne.

  • RSE
  • Engagement

Comment faire de la RSE dans mon entreprise ?

La démarche RSE est avant tout volontaire, engagée et en amélioration continue. L’idée n’est pas d’avoir des résultats absolus et rapides mais plutôt de prendre en compte la globalité de la démarche. L’essentiel étant, tout d’abord, d’identifier ce que vous avez déjà mis en place en interne et ce qu’il faut améliorer pour la suite.

  • RSE